Peins le rêve des arbres

« Peins le rêve des arbres comme le rêve de toute chose, car la couleur est la parure du rêve de la vie » Mario Mercier – Chamane
Oui, les arbres rêvent, entre deux courses folles, la nuit, lorsque les hommes dorment et que dansent les fées sur l’herbe douce.
Les arbres rêvent d’hommes et de femmes qui viendraient leur conter la lumière, la beauté des aurores boréales et des hautes montagnes, des fosses du Pacifique, des îles lointaines; d’hommes et de femmes qui viendraient s’aimer sous le manteau de leur ombre et mettre au monde l’enfant de lumière qui tisserait de nouveaux arcs-en-ciel au mitan de nos jours.
Les arbres rêvent des pierres qui s’assemblent en longs conciliabules sous la pleine lune des landes d’écosse, des pierres gardiennes au seuil des tumulus, des pierres de soleil qui dorment encore dans le coeur des hommes.
Les arbres rêvent de sources bondissantes, de torrents fougueux et d’étangs endormis sur le palais de la reine des ondines.
Les arbres rêvent du ciel parsemé d’étoiles dès lors qu’ils sont graines semées dans l’obscur de la terre, c’est pourquoi ils se tendent, tendent, chaque instant de leur vie jusqu’à le caresser du bout de leurs brindilles.
Les arbres rêvent….
MC